Spectacle Tortilla flat - samedi 13 mai 2017

Une lecture à quatre voix ponctuée de vraie musique avec Xavier Moillen, Patrick Blatter, Rafael Gunti et Jérôme Melly

Au début, Danny hérite de deux maisons.

La maison de Danny et l’autre maison.

Pis après, il loue l’autre maison. À ses amis.

Négligents, ceux-ci y foutent le feu. C’est embêtant

Ils se retrouvent tous à colloquer. Dans la maison de Danny.

Apparaît alors le Pirate, qui a du blé.

Alors Danny et ses amis l’invitent à dormir à la maison. Celle qui reste.

Ça paraît un peu bof comme ça, mais non !

Parce que dans l’histoire, il y a toujours Pilon qui pense. Et quand il pense, il fait fort.

Il y a aussi Danny, mais Danny, il pense moins. Mais il est fort, Danny.

Et il y a aussi les amis : Pablo & Jesus Maria. Eux, ils sont bons.

Et puis, il y a toute une ribambelle de personnages.

Atypiques, sibyllins, attachants, volatiles et rassurants : Torelli, Big Joe, Le Pirate…

Et il y a une femme : Sweets ! On l’adore.

Tout un monde dans un autre, microcosme dialectique, reflet tragicomique, réalité historique.